dans

Zidane, un reproche et un avertissement à ceux qui ont critiqué le Real Madrid

L’entraîneur du Real Madrid s’est exprimé dans l’aperçu de l’affrontement contre Liverpool pour les quarts de finale de la Ligue des champions et a lancé un reproche et un avertissement à ceux qui ont quitté son équipe pour mort à l’avance.

L’entraîneur français du Real Madrid, Zinedine Zidane, s’est exprimé aujourd’hui lors d’une conférence de presse en avant-première des quarts de finale de la Ligue des champions et a reproché à son équipe d’être laissée pour morte à l’avance. De plus, il a souligné que ses joueurs «tournent toujours autour de tout ce qui peut être dit à l’extérieur».

«Je pense que oui», a répondu Zizou lorsqu’on lui a demandé si l’équipe, qui se bat maintenant pour la Liga et la Ligue des champions, était considérée comme morte, ajoutant:

«J’ai beaucoup confiance en mon équipe et je sais ce qu’elle peut apporter. Nous pouvons changez-le, faites simplement notre travail tous les jours, car cette équipe transforme beaucoup tout ce qui peut être dit à l’extérieur»

«Cela va avec l’histoire de ce club, nous n’abandonnons jamais les choses pour perdre, alors qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir et nous sommes vivants dans les deux compétitions que nous allons combattre. Nous avons eu des moments compliqués et nous allons Nous sommes dans un bon moment où nous ne le sommes pas. Cela ne veut rien dire, un match difficile nous attend dans lequel nous devrons bien rivaliser», a ajouté le DT axé sur le match de demain contre Liverpool.

Pour Zidane, ce qui s’est passé en finale à Kiev n’aura aucune valeur dans la réunion des deux équipes. «On ne pense pas au passé, il est déjà passé et c’est ce que l’on vit maintenant. Pour les deux équipes, pour eux aussi, c’est un match différent»

En pensant au duel en cours, le Français s’attend à une bataille longue et compliquée. «Ce sera un aller-retour de 180 minutes ou plus», a-t-il reconnu. De plus, il ne pense pas que les pertes de Liverpool en défense pourraient faire des ravages sur l’équipe de Klopp:

«Je ne sais pas si c’est une faiblesse car il y a d’autres joueurs qui peuvent compenser la perte de ceux qui ne le sont pas. chose nous arrive, nous avons beaucoup de victimes, mais la force est toujours dans l’équipe».

Zidane a fait l’éloge de son collègue Jürgen Klopp, «un grand entraîneur» dont il a souligné son «expérience» et qu’il a avoué avoir bien étudié lors de sa formation d’entraîneur.

«Chacun a ses affaires, je n’ai pas à faire comme lui, ni lui comme moi. Je regarde tous les entraîneurs, j’aime savoir et j’ai vu beaucoup de choses sur lui quand je faisais le cours. Puis chaque entraîneur a son livret et il n’y a rien que de copier les autres. Sa façon de s’entraîner est particulière».

Enfin, lors de l’analyse du rival, l’entraîneur madrilène a mis en évidence le bloc mais surtout à l’attaquant de Liverpool. «C’est une équipe complète. Pour certains, leurs trois attaquants sont dangereux, qui sont très bons, mais c’est une équipe très solide qui joue en équipe . Leurs attaquants ont une efficacité importante et nous devrons être attentifs à tout,» conclut-il.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Neymar est-il de retour? Le Brésilien a fait un clin d’œil et Barcelone a pris une décision

La journée lui est favorable : Lionel Messi, à l’affût d’un autre record du roi Pelé