dans

Vaccin AstraZeneca : sept décès à la suite de caillots sanguins au Royaume-Uni

A pharmacist prepares a dose of the AstraZeneca/Oxford Covid-19 vaccine with a syringe in a pharmacy, in Savenay, western France, on April 2, 2021. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)

L’agence britannique du médicament (MHRA) rappelle que «les bénéfices des vaccins contre le Covid-19 continuent de surpasser les risques».

Sept personnes ayant reçu le vaccin anti-Covid AstraZeneca sont décédées de caillots sanguins, sur un total de 30 cas identifiés jusqu’ici, a indiqué samedi 3 avril l’agence britannique du médicament (MHRA).

La MHRA a précisé avoir, au 24 mars, reçu les signalements de 22 cas de thromboses veineuses cérébrales et de huit autres cas de thromboses associées à un déficit de plaquettes, sur un total de 18,1 millions de doses administrées.

«Notre examen approfondi sur ces signalements se poursuit», a indiqué la directrice de la MHRA, June Raine, dans un communiqué transmis à l’AFP. La MHRA a précisé n’avoir reçu aucun signalement similaire concernant le vaccin développé par Pfizer/BioNTech.

«Le risque d’avoir ce type de caillots sanguins est très faible», a-t-elle souligné vendredi 2 avril. «Les bénéfices des vaccins contre le Covid-19 continuent de surpasser les risques», la vaccination étant «la seule manière efficace de réduire les décès et les formes graves de la maladie», a-t-elle ajouté.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Barack Obama : l’ancien président américain partage une longue histoire parallèle avec JAY-Z

PSG : un ancien du club fait une nouvelle annonce sur l’avenir de Kylian Mbappé