dans

«Pourquoi le Nigéria travaillera avec l’OMS pour fournir des vaccins», Buhari

Le président Muhammadu Buhari, à promis samedi que le Nigéria continuerait de s’associer avec l’Organisation mondiale de la santé et d’autres pays pour assurer un développement et une fabrication accélérés ainsi qu’un approvisionnement sans entrave de vaccins sûrs et efficaces contre les coronavirus à tous les Africains.

Buhari a fait la promesse dans ses remarques, tout en participant à la 34e session ordinaire virtuelle de l’Union africaine depuis la Villa présidentielle, Abuja. Il a déclaré que la nécessité de vacciner 60% des Africains avec des vaccins sûrs et sécurisés ne pouvait être surestimée.

Le président a déclaré que le Nigéria s’est félicité de la décision d’établir la capacité africaine d’acquisition de vaccins contre les coronavirus afin d’accélérer le financement et l’achat de vaccins contre les coronavirus pour le continent.

Il a déclaré: «Nous continuons d’apprécier les progrès remarquables de l’équipe en ce qui concerne l’obtention de 270 millions de doses provisoires de vaccins contre le coronavirus pour l’Afrique, ainsi que la plate-forme Africa Medical Supply et d’autres initiatives louables déjà en place.

«En ma qualité de Champion de la CEDEAO sur le coronavirus, le Nigéria a fourni un soutien logistique, y compris le fret de fournitures médicales critiques pour le COVID-19 distribuées à d’autres États membres de la CEDEAO.

«Au niveau national et face aux retombées de l’épidémie de coronavirus au Nigéria, nous accordons la priorité aux personnes vulnérables, notamment les femmes, les enfants, les personnes âgées et les chômeurs, dans nos efforts pour fournir une assistance médicale et sociale afin d’atténuer les effets socio-économiques de la maladie. .

«Je tiens à souligner que le Nigéria s’est engagé à travailler avec d’autres États membres dans un esprit de coopération et de solidarité régionales pour promouvoir la santé humaine et le bien-être général.

«Nous continuerons de nous associer à l’Organisation mondiale de la santé, au Centre africain de contrôle des maladies et à l’Organisation ouest-africaine de la santé, ainsi qu’à d’autres pays pour assurer un développement et une fabrication accélérés ainsi qu’un approvisionnement sans entrave de vaccins sûrs et efficaces contre les coronavirus à tous les Africains.

Buhari a remercié le président Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud pour ce qu’il a appelé la manière exceptionnelle avec laquelle il a dirigé les affaires de l’UA au cours de la dernière année et a félicité le président de la République démocratique du Congo, le président Félix Tshisekedi, pour sa prise de fonction en tant que le président du syndicat.

Il a félicité Ramaphosa d’avoir fait bon usage de la plate-forme du bureau pour aborder les questions clés pour l’Afrique concernant la pandémie de coronavirus.


Il a ajouté: «La pandémie de coronavirus a créé un fardeau supplémentaire pour notre système de santé publique et a posé un défi majeur aux gains réalisés dans le développement socio-économique et le bien-être général de notre continent.

«Le déclenchement de la deuxième vague de la pandémie n’a pas amélioré la situation. «Je félicite le Centre africain pour le contrôle des maladies d’avoir été à la hauteur de l’occasion en assurant la mise en œuvre des priorités fixées.

«Je salue également les autres efforts et le soutien fournis aux communautés économiques régionales et aux États membres. Le leadership fourni par le Bureau de l’Assemblée, la coopération de la Commission de l’Union africaine et la coopération économique régionale, y compris le soutien des partenaires, ont été exemplaires.»

Buhari a déclaré que la création d’un fonds spécial pour la réponse aux coronavirus dans le but de mettre en œuvre des mesures pour atténuer l’impact socio-économique et humanitaire du coronavirus en Afrique, y compris le renforcement de la capacité du Centre africain de contrôle des maladies, était louable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

«Tous les pays africains bénéficieront du programme de vaccination», UA

L’Arabie saoudite aurait intercepté un drone armé lancé par les rebelles du Yémen