dans

Pelé a reçu de mauvaises nouvelles

Le Brésilien s’attendait à un hommage qu’il n’aura finalement pas

Des nouvelles auxquelles personne ne s’attendait. L’Assemblée législative de l’État brésilien de Rio de Janeiro s’est retirée mercredi de l’initiative de changer le nom du légendaire stade Maracaná en Edson Arantes do Nascimento, O Rei Pelé, a déclaré la presse brésilienne dans une information qui a provoqué un grand étonnement puisque tout est fait on pense qu’il allait avoir son hommage mérité.

Malgré le fait que la loi qui a changé le nom avait déjà été approuvée il y a un mois et n’avait besoin que de l’acceptation du gouverneur par intérim de Rio, Carlos Castro, pour être sanctionnée, la législature régionale a renoncé à faire le changement et a opposé son veto au projet.

L’annonce a été faite par le président de la Chambre, André Ceciliano, l’un des auteurs du projet, qui a également été promu par l’ancien footballeur Bebeto, champion avec le Brésil de la Coupe du monde des États-Unis 1994 et maintenant député de Rio, a rapporté le journal sportif Lancé!.

La loi a suscité une vive controverse au Brésil en laissant le journaliste Mario Filho, qui donne actuellement son nom au stade, dans l’oubli pour rendre hommage au triple champion du monde dans la vie, en Suède 1958, au Chili 1962 et au Mexique 1970.

Le mois dernier, Le ministère public de Rio a recommandé de mettre son veto au projet et les procureurs ont déclaré que le nom du stade «intègre l’identité culturelle de Rio» et que la mesure violerait le patrimoine immatériel des supporters.

Mario Filho a été le principal promoteur de l’idée que le Brésil construirait le plus grand stade du monde pour la Coupe du monde que le pays a organisé en 1950 et a défendu qu’il soit érigé dans le quartier de Maracaná, près du centre-ville, et non dans un endroit éloigné. quartier dans lequel le gouvernement de l’époque voulait le construire.

Les matchs qui ont défini la Coupe du monde 1950 (Uruguay 2-Brésil 1) ont été joués à Maracana, qui n’était pas une finale mais un dernier match à domicile, et la Coupe du monde 2014, lorsque l’Allemagne a battu l’Argentine 1 à 0 en prolongation but de Mario Gotze.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Eto’o : le footballeur au cœur d’un nouveau scandale sur la Toile (photos)

Ldc : le PSG s’offre le Bayern avec un doublé de Mbappé, Chelsea s’impose contre Porto