dans

#OccupyLekkiTollGate : «la Constitution garantit le droit de manifester pacifiquement», déclare Atiku

L’ancien vice-président Atiku Abubakar a déclaré que le droit de manifester pacifiquement est garanti par la constitution nigériane.

Atiku a déclaré cela au milieu de la répression des manifestants par des agents de sécurité au péage de Lekki samedi.

Il a tweeté: «La constitution nigériane de 1999, telle qu’amendée (article 40), garantit le droit des citoyens de manifester pacifiquement. Les tribunaux ont également affirmé ce droit. Tout ce qui est contraire à cela n’est pas acceptable et est condamné.

«Il est de la responsabilité des agents de sécurité de fournir un environnement sûr et propice pour que les citoyens puissent manifester pacifiquement conformément aux dispositions constitutionnelles et à la Charte africaine des droits de l’homme.

La manifestation de samedi est organisée contre la décision de la commission judiciaire d’enquête et de restitution des victimes d’abus liés au SRAS et de l’incident du péage de Lekki de faire rouvrir le péage de Lekki sous le contrôle de la société de concession Lekki.

Les manifestants disent que le péage ne devrait rester sous aucun contrôle tant que justice ne sera pas rendue concernant les vies prétendument perdues lorsque des soldats de l’armée nigériane ont ouvert le feu lors de la manifestation #EndSARS le 20 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Soudan du Sud retrouve le droit de vote à l’ONU après le paiement de sa dette

Le Libéria en état d’alerte après le décès d’Ebola en Guinée