dans

Nigeria : quatre inspecteurs de police arrêtés à Lagos

Le commandement de la police de l’État de Lagos a déclaré avoir arrêté quatre policiers qui auraient harcelé et extorqué 70 000 nairas à un étudiant de 16 ans mercredi à NGAB Junction, dans la région d’Isheri de l’État de Lagos.

Le commissaire de police de l’État de Lagos, M. Hakeem Odumosu, l’a déclaré dans une déclaration signée vendredi par le porte-parole du commandement, le CSP Olumuyiwa Adejobi.

«Les photos des policiers pris dans les actes de non-professionnalisme et d’extorsion sont devenues virales sur les réseaux sociaux.

«Cela a attiré l’unité de réponse aux plaintes de la police nigériane, au quartier général de la force à Abuja, et a décidé de suivre les policiers pour les actions policières nécessaires.

«Après un interrogatoire en bonne et due forme, les policiers ont avoué le crime et ont remboursé l’argent à l’étudiant sous caution, ce qui constitue la principale preuve crédible dans l’affaire», a-t-il déclaré.

Le chef de la police a déclaré que les actes des inspecteurs étaient contreproductifs au programme de réforme en cours de l’inspecteur général de la police, M. Mohammed Adamu.

«J’ai ordonné le procès des inspecteurs dans la salle des ordonnances avec effet immédiat afin de dissuader les autres policiers criminels du commandement et au-delà», a-t-il déclaré.

Odumosu a déclaré que le commandement déploierait ses tentacules dans ses efforts continus pour lutter contre les actes non professionnels et dégoûtants parmi le personnel de police de l’État de Lagos.

Il a également assuré au grand public des styles de police axés sur la population et communautaires dans l’État de Lagos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nengi annonce de nouveaux cheveux tressés et promet de les garder plus longtemps que prévu

Nigeria : au moins 13 morts, 70 blessés dans un accident de circulation