dans

Neymar est-il de retour? Le Brésilien a fait un clin d’œil et Barcelone a pris une décision

Une fois de plus, le retour de Neymar à Barcelone occupe de l’espace dans les médias espagnols et cette fois avec plus de force. Le Brésilien a fait un clin d’œil à la Catalogne et le club a pris une décision.

«Neymar et Messi joueront à nouveau ensemble, mais pas à Paris, mais à Barcelone», ont été les propos d’André Cury, l’intermédiaire brésilien qui a participé à la négociation pour que Ney vienne au Barça en 2013, qui a fait écho en Espagne et que chacun jour gagner plus de force, même si ce ne sera à aucun prix.

En premier lieu, il y avait déjà un clin d’œil de Neymar, dont le départ brusque il y a quelques années fait encore mal à Barcelone et c’est pourquoi ils ne prendront aucune décision hâtive.

Le Brésilien a stoppé le renouvellement de son contrat avec le PSG et, selon le journal ARA, il a déjà dit à Joan Laporta qu’il voulait jouer à nouveau avec Leo.

Par ailleurs, El Chiringuito a ajouté que le 10 de Canarinha est prêt à endurer une année de plus à Paris, jusqu’à la fin de son contrat, pour garder la passe en sa possession et se rendre gratuitement au Blaugrana.

En fait, c’est la principale condition qu’ils mettent à Barcelone pour leur retour. Ils ne paieront pas pour cela et, encore moins, sachant que dans peu de temps ils pourront le récupérer et sans avoir besoin de mettre un seul euro.

En tout cas, il n’est pas exclu que tout ce geste soit une stratégie de Neymar dans sa négociation avec le PSG, ce sur quoi le journal catalan Sport spécule ce lundi.

Mais un tiers pourrait apparaître ce qui complique les choses. Car si l’ancien Santos refuse de renouveler son contrat, l’équipe parisienne pourrait le mettre en vente sur le prochain marché des transferts pour réaliser un profit et ne pas le perdre l’année prochaine sans recevoir d’argent en retour.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mali : un intermédiaire affirme que Bamako a versé 2 millions d’euros de rançon pour un otage

Zidane, un reproche et un avertissement à ceux qui ont critiqué le Real Madrid