dans

Mercato : Sergio Ramos manquera ces trois records s’il quitte le Real Madrid

L’arrière central espagnol termine son contrat et son avenir dans le club semble presque condamné. S’il partait, il manquera la chance d’atteindre certains records.

Le Real Madrid a deux grandes préoccupations pour le prochain marché des transferts dans le football. Le club espagnol adorerait signer Kylian Mbappé avant qu’il ne renouvelle son contrat avec le PSG en Ligue française 1.

A part cela, ils risquent sérieusement de perdre en tant qu’agent libre leur capitaine et défenseur de longue date Sergio Ramos.

Le joueur de 34 ans a son contrat expirant fin juin et les négociations pour une prolongation ont semblé très délicates. Ils ne sont plus confiants de le garder dans l’équipe pour la saison prochaine sous les ordres de Zinedine Zidane.

Juste au cas où, ils explorent de nombreux arrières centraux comme remplaçants possibles. Ramos est arrivé au Real Madrid pour la saison 2005-2006, après avoir été élevé à Séville. Depuis, il a disputé 668 matchs pour les Merengues, il est classé quatrième avec le plus de matchs joués dans le club. Raúl mène avec 741.

En outre, il poursuit deux records qui appartiennent à la gloire du club Paco Gento, qui a joué sa première année professionnelle pour le Racing de Santander et est arrivé au Real Madrid pour la saison 1953-1954. Il est resté dans le club jusqu’à sa retraite en 1971.

Gento est le joueur avec le plus de titres dans l’histoire du Real Madrid, 23. Ramos et l’arrière gauche actuel Marcelo en ont 22. Ensuite, il y a un dernier record qui ne serait pas facile à atteindre pour Ramos.

Il est capitaine du Real Madrid depuis six saisons, tandis que Gento l’a fait pendant neuf ans. Restera-t-il au moins une septième saison avec le groupe dans son bras?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cristiano Ronaldo a révélé son rêve en suspens dans le football : «Cela me motive»

«J’ai acheté mon troisième avion pendant la pandémie de Covid-19», se vante l’apôtre Suleman