dans

Libye : au moins 138 migrants interceptés au large de Tripoli

Un groupe de 138 migrants qui tentaient de rejoindre l’Europe par la mer ont été interceptés mercredi au large de la côte ouest de la Libye et ramenés à la base navale de la capitale Tripoli.

Ces candidats à l’exil ont été interceptés à bord d’un bateau gonflable par les gardes-côtes libyens, à 90 km de capitale, a appris l’AFP auprès de la marine libyenne.

Plus de la moitié sont originaires du Soudan, les autres sont issus de plusieurs pays d’Afrique subsaharienne, selon la même source. Neuf femmes et trois enfants font partie du groupe, a constaté un journaliste de l’AFP sur place.

Lundi, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) avait annoncé l’interception en 48 heures de quelque 1000 migrants qui tentaient la même traversée.

La Libye est une route majeure pour des milliers de migrants, principalement des Subsahariens, qui tentent de gagner l’Europe par la mer.

Agences de l’ONU et ONG dénoncent régulièrement le renvoi en Libye de ces migrants et les conditions déplorables dans les centres de détention.

Passeurs et trafiquants ont profité ces dix dernières années du climat d’instabilité qui a régné dans ce pays situé à quelque 300 km des côtes italiennes.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Covid-19 en Afrique : l’Égypte a reçu 854 000 doses de vaccins par Covax

Sécurité et conflits. Barrage sur le Nil : réunion tripartite prévue à Kinshasa