dans

Les Malgaches rejoignent le dispositif Covax après un revirement sur les vaccins

Le ministre de la Santé malgache a annoncé jeudi que le pays avait rejoint le mécanisme Covax d’aide aux nations défavorisées, faisant suite à une promesse récente de déployer des vaccins contre le Covid-19, après des mois de résistance du président.

«Le ministère de la Santé publique tient aujourd’hui à annoncer que nous avons accompli l’inscription à l’initiative Covax pour la procédure d’obtention de vaccin. Il y a encore plusieurs étapes à suivre, mais nous avons déjà fait le premier pas⟩, a indiqué le ministre de la Santé, Jean Louis Hanitrala Rakotovao, dans une vidéo diffusée sur la page de son ministère.

«Comme nous le savons tous, il y a eu une décision importante prise par le président de la République qui nous a été communiquée il y a quelques jours, concernant notre participation à l’initiative de vaccination», a-t-il ajouté.

Le gouvernement malgache s’est résolu la semaine dernière à recourir aux vaccins contre le Covid-19, mais de façon facultative et sans pour autant abandonner le «remède» local à base de plantes vanté depuis des mois par le chef de l’Etat Andry Rajoelina.

Le président malgache a été critiqué après avoir déclaré le 20 mars à la télévision ne pas être vacciné et ne pas avoir l’intention de l’être.

«Si on commande un vaccin, on va d’abord le tester sur l’opposition», avait-il donné comme toute réponse aux critiques de ses opposants sur ses réticences à lancer une campagne de vaccination de la population.

Le Covid Organics, une tisane «miracle» à base d’artemisia aussi produite sous forme de gélules, «va me protéger et protéger ma famille», avait-il réaffirmé.

La grande île de l’Océan Indien est entrée dans une seconde vague de la pandémie, avec la présence détectée par les autorités du variant sud-africain, réputé plus contagieux.

Madagascar a enregistré plus de 24.600 cas de coronavirus, dont au moins 433 décès. La situation du Covid-19 s’y aggrave, avec des dizaines de décès par jours.

L’oxygènes se raréfie dans les hôpitaux, a indiqué jeudi le ministre de la Santé à des médias locaux. De longues files d’attente sont observées devant les pharmacies de la capitale Antananarivo, selon un journaliste de l’AFP.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gal Gadot : elle est revenue sur l’aventure «Wonder Woman» déjà disponible à l’achat en format digital

Un mannequin a révélé qu’un joueur de Premier League avait un enfant extraconjugal avec elle