dans

Le torchon brûle entre Yvidéro et  Hamond Chic : ce qu’il s’est passé en Côte d’Ivoire

Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, il y a quelques jours, la web comédienne ivoirienne Yvidéro s’est longuement exprimée sur le métier de conseillère en amour qui gagne véritablement du terrain sur les réseaux sociaux.

En effet, elle a exhorté ses followers à faire très attention à ces coachs, car les conseils de ces dernières ont causé la dislocation de nombreux couples.

«On a pu voir des couples se séparer par la faute de ces coachs. Un coach, c’est quelqu’un qui vous éduque, qui, de par son parcours, vous inspire. Un coach, c’est quelqu’un qui a du vécu et de l’expérience. Un coach, c’est quelqu’un qui a nagé, qui a traversé et qui depuis l’autre rive, peut vous guider. Mais aujourd’hui, on a affaire à des coachs qui nagent et pendant qu’ils sont en train de se noyer, vous demandent de plonger», a-t-elle indiqué.

Yvidéro s’est ensuite adressée à ces coachs. «Pourquoi vous ne donnez pas des conseils sur comment entreprendre, comment réaliser, comment être une femme battante, comment être un homme de vision ? Tout a trait au sexe ! (…) Poussez la réflexion un peu plus loin, innovez», a lancé Yvidéro qui a même cité les noms de certains coachs qu’elle dit apprécier. Il s’agit notamment de Lady Sonia, Nel Jamila et bien d’autres.

De son côté, la coach Hamond Chic semble avoir été indexée par les propos de Yvidéro. En effet, elle s’est lancée depuis quelques heures, dans des publications visées contre la web comédienne.

«Vous avez tout fait pendant des années pour me faire tomber mais Dieu m’a élevée. On parle de moi partout… Je ne suis pas dans les clans, ça ne m’intéresse pas. Je suis coach en relation amoureuse, je n’ai pas été à l’école de coaching mais je suis la plus suivie, allez comprendre et fermez-la», a-t-elle indiqué.

Puis d’ajouter: «Vous ne pouvez pas empêcher les gens de m’aimer. Êtes-vous vous même allé à l’école de ce que vous faites ? Pourquoi tant de jalousie ? Je ne me mêle pas de ce qui ne me regarde pas. Je suis dans mon coin, concentrée sur mon bara (travail), mon succès vous fait mal; et dire que vous êtes des croyants, mon œil. Il y a des coachs en entrepreneuriat, alors ceux qui ne sont pas intéressés par ce que je fais, peuvent aller voir ailleurs. En voulant me boycotter, tu t’es dévoilée comme ça; ton vrai visage est sorti au grand jour. Quand ton cœur est blanc, Dieu fait ton palabre», a-t-elle chargé.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d’Ivoire : critiquée pour avoir refait les lèvres, Vitale répond et enflamme la toile

Togo : «Macron sait que Faure Gnassingbé n’a pas gagné le dernier scrutir», Agbéyomé