dans

Le Soudan du Sud retrouve le droit de vote à l’ONU après le paiement de sa dette

Le Soudan du Sud a retrouvé son droit de vote à l’Assemblée générale des Nations Unies jeudi après avoir payé une partie de ses dettes envers l’organisation, a déclaré vendredi un porte-parole de l’ONU.

«Le Soudan du Sud a effectué le paiement nécessaire pour réduire ses arriérés», ce qui lui permet de retrouver les droits de vote perdus en janvier, a déclaré le porte-parole de l’Assemblée générale Brenden Varma, sans donner de chiffre.

Juba a dû payer un minimum de 22 804 dollars pour avoir à nouveau la possibilité de participer à un scrutin.

La charte de l’ONU appelle à une telle suspension des droits de vote pour les pays dont les arriérés sont égaux ou supérieurs au montant des contributions qu’ils doivent aux caisses de l’ONU au cours des deux années précédentes.

Plusieurs autres pays ont également perdu leurs droits en janvier, notamment l’Iran, la République centrafricaine et le Congo Brazzaville.

Téhéran, pressé par les sanctions américaines, est jusqu’à présent incapable de payer sa dette de 16,2 millions de dollars, mais «nous continuons à trouver une solution viable», a déclaré à l’AFP le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric.

La RCA et le Congo ont tous deux déclaré leur intention de payer leurs dettes beaucoup plus modestes, a déclaré une source de l’ONU.

Le budget de l’ONU est d’environ 3,2 milliards de dollars par an. Le budget des opérations de maintien de la paix est distinct et s’élève à environ 6,5 milliards de dollars.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Tchad interdit de nouvelles manifestations avant les élections

#OccupyLekkiTollGate : «la Constitution garantit le droit de manifester pacifiquement», déclare Atiku