dans

Le Kremlin se dit «intéressé» par une conversation entre Elon Musk et Vladimir Poutine

Le Kremlin a qualifié lundi d’«intéressante» la proposition de l’homme le plus riche du monde Elon Musk de converser avec le président russe Vladimir Poutine sur le réseau social audio Clubhouse.

Dirigeant du constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla et de l’entreprise aérospatiale américaine SpaceX, Elon Musk a avancé cette idée la veille sur Twitter:

«Voulez-vous me rejoindre pour une conversation sur Clubhouse?», a-t-il écrit en taguant le compte officiel du Kremlin en anglais. «Ce serait un grande honneur pour moi de vous parler», a ajouté le fantasque milliardaire en russe.

Interrogé lundi par la presse, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a qualifié cette proposition de «très intéressante». «Mais il nous faut d’abord comprendre ce que cela veut dire, ce qui est proposé concrètement (…), avant d’y réagir», a-t-il indiqué, tout en rappelant que Vladimir Poutine «n’utilise pas les réseaux sociaux».

Le réseau social Clubhouse est une plateforme de salon audio actuellement disponible sur invitation. Cette proposition d’Elon Musk intervient alors que son entreprise SpaceX a envoyé en novembre dernier quatre astronautes vers la Station spatiale internationale (ISS), consacrant ainsi la perte par la Russie du monopole de l’accès à l’espace qu’elle avait détenu pendant neuf ans.

Coloniser Mars

La capsule Dragon de SpaceX est devenu le second appareil actuellement capable de rejoindre l’ISS, avec le Soyouz russe, qui a acheminé depuis 2011 tous les visiteurs de la station, après l’arrêt des navettes américaines.

Mais le secteur spatial russe est en perte de vitesse du fait de scandales de corruption, d’un manque d’innovation et de nouveaux projets scientifiques. Space X est dans ces domaines un acteur à l’importance croissante.

Musk, 49 ans et une fortune de plus de 180 milliards de dollars, a l’ambition de coloniser Mars mais est aussi actif dans des secteurs tels que la cryptomonnaie ou l’intelligence artificielle.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Turcs tués en Irak : Erdogan accuse les États-Unis de soutenir «les terroristes»

Turquie : au moins 718 arrestations dans les milieux prokurdes