dans

La fête du Super Bowl sauvage de 50 Cent coûterait son bail à la Floride

50 Cent a commodément oublié la pandémie apparemment sans fin de Covid-19 pendant le week-end du Super Bowl LV et a organisé une fête pour la plupart sans masque à l’aéroport Albert Whitted de Saint-Pétersbourg, en Floride. Mais l’événement, que le maire de Saint-Pétersbourg, Rick Kriseman, a publiquement condamné par la suite, a fini par coûter leur bail au lieu.

Selon le Tampa Bay Times, Sky Addict Aviation n’a que six mois pour faire ses valises et quitter le hangar et les bureaux de 3000 pieds carrés.

Kriseman a tweeté à l’époque: «Ce n’est pas ainsi que nous devrions célébrer le Super Bowl. Ce n’est ni sûr ni intelligent. C’est stupide. Nous allons examiner cela de très près, et cela pourrait coûter beaucoup plus de 50 cents à quelqu’un @TMZ.»

Le mandat de cinq ans de Sky Addict Aviations venait d’être renouvelé en décembre 2020. Dans la lettre de résiliation, le directeur de l’immobilier et de la gestion immobilière de la ville, Alfred Wendler, a cité une disposition du bail qui permet la résiliation sans motif, mais fournit un préavis de 180 jours.

50 était à la tête d’une autre soirée du Super Bowl samedi 6 février, qui coïncidait avec le 18e anniversaire de son premier album historique Get Rich Or Die Tryin. Le projet s’est vendu à environ 872 000 exemplaires lors de sa semaine d’ouverture et a catapulté le rappeur de Queens au rang de superstar du rap.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sarah Jessica Parker et d’autres célébrités ont accompagné Britney Spears dans la période difficile qu’elle traverse

Cardi B et Saweetie abandonnent ensemble un projet Rap Queen?