dans

Kamala Harris rend un hommage sincère à la défunte mère, les femmes américaines

La vice-présidente élue des États-Unis d’Amérique, Kamala Harris, s’est rendue sur son compte Twitter officiel pour rendre un hommage émouvant à sa défunte mère et aux femmes américaines qui, selon elle, «lui ont ouvert la voie».

La mère de Harris, Shyamala Gopalan Harris, une scientifique biomédicale indienne est décédée d’un cancer du côlon en 2009.

Elle a dit: «À la femme la plus responsable de ma présence ici aujourd’hui; ma mère, Shyamala Gopalan Harris, qui est toujours dans nos cœurs. Quand elle est venue d’Inde à l’âge de 19 ans, elle n’a peut-être pas tout à fait imaginé ce moment mais elle croyait si profondément en une Amérique où un moment comme celui-ci est possible et donc je pense à elle.

Dans son hommage, la vice-présidente élue a reconnu les femmes américaines de toutes races et a reconnu les rôles clés que les femmes ont joué dans l’histoire de l’Amérique.

Harris a déclaré: «Je pense aux générations de femmes; Les femmes noires, les femmes asiatiques, les femmes blanches, latines, amérindiennes, qui tout au long de l’histoire de notre pays ont ouvert la voie à ce moment. Des femmes qui ont tant combattu et sacrifié pour l’égalité, la liberté et la justice pour tous. Y compris les femmes noires qui sont souvent, trop souvent, négligées mais qui prouvent si souvent qu’elles sont l’épine dorsale de notre démocratie.

«Toutes les femmes qui ont travaillé pour garantir et protéger le droit de vote depuis plus d’un siècle. Il y a 100 ans avec le 19e amendement, il y a 55 ans avec les lois sur le droit de vote, et continuez la lutte pour leur droit fondamental de voter et d’être entendu. Je réfléchis sur leur lutte, leur détermination et la force de leur vision, pour voir ce qui peut être, déchargé de ce qui a été. Et je me tiens sur leurs épaules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Au Nigeria, le président Muhammadu Buhari pleure un ancien ministre

En Libye, au moins 43 morts dans le naufrage d’une embarcation de migrants