dans

États-Unis : la vague de froid se poursuit, plus de 3 millions de foyers sans électricité

Horses wait for the ice to be broken in their water trough as the sun rises in Bastop county near Austin, Texas, U.S. February 15, 2021. Nell Carroll/American Statesman/USA Today Network via REUTERS. NO RESALES. NO ARCHIVES. MANDATORY CREDIT

Des millions d’Américains restaient mercredi 17 février privés d’électricité, à la suite d’une vague de froid intense et parfois mortelle qui s’étendait sur de vastes portions des États-Unis et devrait durer.

Le service météorologique américain, le National Weather Service (NWS), indiquait mercredi matin que plus de 100 millions d’Américains du Midwest étaient concernés par des alertes tempête hivernale de gravité diverse, comme à Amarillo, dans le nord du Texas, où le mercure ne dépassait pas les -12°C mercredi matin.

La masse d’air venue de l’Arctique commence selon le NWS à se dégager mais les températures glaciales devraient se maintenir et «rester entre 11 et 19,5°C sous les normales de saison» dans les régions concernées, écrivent les météorologues.

Jeff Zients, le coordinateur Covid-19 de la Maison-Blanche, a indiqué mercredi matin que le froid affectait même la campagne de vaccination. «Certains endroits du pays, dont le Texas, ont naturellement vu des sites de vaccination fermer», a-t-il expliqué. «Nous encourageons les gouverneurs et les autres partenaires à allonger les horaires d’ouverture (de ces sites) lorsqu’ils auront pu rouvrir.»

3,1 millions de foyers sans électricité

«Encore plus de détresse à venir», titrait mercredi un journal de San Antonio. «Les échecs du pouvoir», affichait quant à lui en «Une» le Houston Chronicle, jouant sur le double sens de «power» en anglais, à la fois pouvoir politique et énergie, électricité.

Beto O’Rourke, ancien candidat texan à la primaire en vue de la présidentielle de 2020, jugeait au micro de MSNBC qu’«il aurait été possible de se prémunir contre la plupart» de ces difficultés et assène : «Le Texas n’est pas loin d’être un État défaillant.»

Austin Energy, qui fournit en électricité la capitale de l’État, a indiqué que près de 200.000 foyers en étaient privés et que ces coupures dureraient toute la journée de mercredi «et potentiellement plus longtemps». Les fournisseurs d’électricité ont enchaîné les coupures partielles depuis ce week-end, afin d’éviter la surchauffe de tout le système en raison de pics de demande.

«Je passe une deuxième nuit sans électricité par le temps le plus froid dans le sud-est du Texas depuis plus de 30 ans», tweetait mardi soir le journaliste Wes Wolfe, qui vit à Lake Jackson, près de Houston, la plus grande ville de l’État.

Selon le site Poweroutage.us, qui recense les coupures de courant aux États-Unis, plus de 3,1 millions de foyers et entreprises du Texas restaient sans électricité mercredi à la mi-journée.

La pénurie d’électricité a été aggravée par l’arrêt de plusieurs centrales électriques au gaz et d’éoliennes, du fait des conditions glaciales. Plus d’une trentaine de décès sont liés au mauvais temps hivernal selon les médias américains, et les autorités ont exhorté les Américains à la prudence.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Davido : l’artiste réagit en faisant partie des 100 personnes les plus influentes de TIME

Vingt ans de réclusion pour le meurtre de la fille de son compagnon