dans

Demi Lovato révèle tous les problèmes de santé qu’elle a eu suite à une surdose : elle aurait pu mourir

Demi Lovato a partagé des détails déchirants sur sa surdose de 2018 dans la nouvelle bande-annonce de ses docu-séries, révélant qu’elle avait souffert d’une crise cardiaque et de trois accidents vasculaires cérébraux, la laissant proche de la mort.

La première bande-annonce du prochain docu-série de Demi Lovato, Demi Lovato: Dancing With the Devil, révèle des détails terrifiants sur sa surdose de 2018. Les médecins craignaient que la chanteuse «Confidente», alors âgée de 25 ans, ne puisse survivre après avoir subi trois accidents vasculaires cérébraux et une crise cardiaque pendant l’épreuve.

«J’avais franchi une ligne que je n’avais jamais franchie auparavant… J’ai cassé», raconte Demi Lovato dans la bande-annonce. «Mes médecins ont dit que j’avais cinq à dix minutes de plus [à vivre].»

Les ambulanciers paramédicaux se sont précipités au domicile de Demi’s Hollywood Hills le 24 juillet 2018 pour répondre à une urgence médicale.

Le chanteur a été retrouvé inconscient à l’intérieur et a reçu du Narcan, un médicament utilisé en cas de surdose d’opioïdes. Elle a été hospitalisée au centre médical Cedars-Sinai, où elle a passé un mois à se remettre de l’urgence médicale. Son overdose est survenue un mois après la sortie de la chanson «Sober», dans laquelle elle avoue avoir rechuté après six ans de sobriété.

Bien que Demi Lovato ait parlé de l’incident, les détails qu’elle a partagés dans Dancing With the Devil sont de loin les plus détaillés. «J’avais tellement de choses à dire au cours des deux dernières années, je voulais mettre les choses au clair sur ce qui s’était passé», dit Demi dans la bande-annonce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Beyoncé : la vraie raison pour laquelle la chanteuse a quitté l’enfant de Destiny

Que pense Kanye West de son divorce avec Kim Kardashian : pas bien du tout