dans

Côte d’Ivoire : «entre Ariel Sheney et moi, c’est la guerre, c’est la concurrence…», Safarel Obiang

L’heure est aux clashs et règlements de comptes entre amis, dans le coupé-décalé. Ce samedi 23 janvier 2021, chacun y est allé à sa manière, entre Safarel Obiang et Tiesco.

C’est d’abord Safarel Obiang qui a ouvert le bal, ce samedi. Invité sur Trace FM, il a encore rappelé le conflit entre lui et Ariel Sheney, ancien rival de DJ Arafat, dont la mort a laissé un vide dans le milieu du coupé-décalé.

«Entre Ariel Sheney et moi, c’est la “Guerre”, c’est la concurrence. Je n’ai rien de mal contre lui, à part lui dire la vérité.. qu’il aille faire la musique, c’est tout», a-t-il déclaré sur Trace FM.

Quant à Tiesco, il a ouvertement critiqué Debordo Leekunfa qu’il appelle par son vrai prénom Tanguy. «Malgré qu’il est très fort musicalement, Tanguy ne pourra jamais diriger le coupé-décalé, je dis bien jamais», a-t-il confié à First Magazine.

«Il court pas vite et n’a pas d’inspiration brute et trop atchaibai (avare, ndlr) pour motiver les DJ comme le faisait Daishi», a expliqué Tiesco.

Et d’ajouter que Debordo fait un «coupé-décalé qui ressemble trop souvent au Zouglou. Bref. Les fans de Tanguy ne vous fâchez pas hein, mais vérité est mieux c’est mon frère et je l’aime beaucoup», a-t-il complété.

Notons que ce n’est pas la première fois que Safarel Obiang et Ariel Sheney se clashent. Le premier critique constamment ses pairs du coupé-décalé. En 2020, il avait déclaré que «certains artistes ont fui le Coupé Décalé pour le Zouglou. D’autres ont choisi de faire autre chose. Il y en a qui ont des studios d’enregistrements et un piano en guitare, mais qui manquent d’inspiration. Ils ne peuvent plus faire danser les gens».

Une sortie qui avait été interprétée par Ariel Sheney comme une attaque personnelle.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. Petit Balle à terre
    Ariel n’est pas ton égal
    C’est un talent pur
    Contrairement à toi qui chante et qui ne passe aucun message
    Tu ne fais que crier dans le micro
    Ce n’est pas de la musique ça
    Chez nous on ne sait même pas s’il y a un artiste qui s’appelle safarel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

«Je peux faire face à un homme qui triche», l’actrice nigeriane Queeneth Agbor

Sarkodie : le chanteur ghanéen répond enfin aux allégations de sa mort