dans

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara sèchement taclé par l’opposante Nathalie Yamb

Le Conseil du Café-Cacao a annoncé ce mercredi 31 mars 2021 dans un communiqué, le nouveau prix d’achat bord champ du kg de cacao fixé à 750 Fcfa durant la petite traite 2020/2021.

Les producteurs ivoiriens sont coincés entre le ralentissement de la demande et le casse-tête des industriels face au différentiel de revenu décent.

Réagissant à cette information, Nathalie Yamb, proche de l’opposant Mamadou Koulibaly, a tweeté, tirant à boulets rouges sur le chef d’Etat Alassane Ouattara qu’elle accuse de s’être servi des producteurs ivoiriens.

«Avant l’élection, Ouattara fixe le prix du cacao bord champ à 1000 cfa/kg. Maintenant qu’il est bien assis dans le fauteuil pour 5 ans, toutes les institutions aux ordres, il baisse le prix à 750 cfa/kg. Les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent», a indiqué Mme Yamb.

Ouvrant les travaux de la 7ème édition de la journée nationale du Café et du Cacao, le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, avait annoncé en grande pompe, un mois avant l’élection présidentielle, une forte hausse du prix du cacao payé aux planteurs en Côte d’Ivoire.

Au cours de cette cérémonie, il avait annoncé le prix bord champ du kilogramme du cacao qui passait de 825 FCFA à 1000 FCFA. «Nous avons décidé d’augmenter le prix de 825 à 1 000 francs CFA. L’amélioration des conditions de vie des producteurs a toujours été au centre des préoccupations du gouvernement et à garantir des revenus décents aux producteurs», avait déclaré Alassane Ouattara.

«Vous pouvez compter sur moi», avait lancé Alassane Ouattara aux planteurs, assurant que le prix de 1 000 francs CFA correspondait à un soutien de 355 milliards de francs CFA (541 millions d’euros) de l’Etat en leur faveur. La cérémonie de Yamoussoukro avait quasiment été transformée en meeting politique pour le candidat Ouattara qui brigue un troisième mandat controversé.

«Allez partout dans vos villages pour annoncer la bonne nouvelle de la candidature du président Ouattara. Le président a fait beaucoup pour vous, en retour vous avez envers lui un devoir de reconnaissance», avait déclaré le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, par ailleurs porte-parole du RHDP (parti au pouvoir).

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d’Ivoire : acquittés par la CPI, les premières mots de l’ex président Laurent Gbagbo

États-Unis : quatre personnes, dont un enfant, tués par balle en Californie