dans

Charlotte Caniggia : la star a éclairé le net avec des photos en bikini de Punta Cana

Les médias ont partagé des cartes postales de leurs jours de congé, profitant pleinement du soleil et de la plage.

Charlotte Caniggia est partie en vacances à Punta Cana, en République dominicaine, avec son petit ami. Profitant pleinement du soleil et de la plage, les médias ont partagé à travers trois publications des cartes postales en bikini et ont fait sensation chez ses deux millions et demi d’abonnés sur Instagram.

«Profitez-en. Cette vie est une, maman, profites-en», a écrit la fille de Claudio Paul Caniggia et Mariana Nannis dans la dernière publication.

Si encore une fois, certains commentaires d’utilisateurs du réseau pointaient à l’encontre de la jeune femme pour ses retouches esthétiques, elle n’a jamais eu de problème à admettre qu’elle a subi une intervention chirurgicale pour modifier, par exemple, ses pommettes, ou appliquer du botox sur son visage.

De plus, Charlotte est très sincère en admettant qu’elle aime profiter de la vie et qu’elle n’est pas très habile au travail. Récemment, lorsqu’il a visité le programme Los Mammones, animé par Jey Mammón, il a déclaré: «Je déteste travailler. Je n’aime pas. J’aime quand ils me paient, que je vois de l’argent et que je dis «faire du shopping». Je sais que je n’aime pas travailler parce que quand je vais travailler, je me plains».

Dans l’émission de minuit de la chaîne América, les médias n’ont pas rougi en disant: «J’aime l’argent. Qui ne le fait pas? Il y a des problèmes qui ne peuvent être résolus avec de la ficelle, mais toutes les femmes veulent acheter des chaussures, des sacs à main et certaines achètent de la nourriture».

Quant à son avenir, il a commenté: «Je voudrais me marier et avoir une fille. Mais avec mon partenaire, nous ne projetons pas cela, comme aucun de nous ne le souhaite.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ester Exposito : aux cheveux bruns, l’actrice a montré son changement de look

Facebook, Google et Twitter de nouveau convoqués à Washington