dans

Bénin : le ministre de la justice Quenum régit aux déclarations du juge des libertés de la Criet

Le gouvernement s’est prononcé sur les déclarations du juge des libertés mettant en cause l’indépendance de la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (Criet).

«Je ne le connais pas. Je ne l’ai jamais rencontré. Vous savez le contexte politique actuel du Bénin. Vous savez que Reckya Madougou appartient à ce qu’on appelle l’opposition radicale. Elle a juré partout que les élections n’auraient pas lieu…

La déclaration du juge est une déclaration orientée, suscitée. Il n’y a pas d’instruction donnée. On n’en avait pas besoin. Les juges sont indépendants et ne sont soumis qu’à l’autorité de la loi», a déclaré le ministre béninois de la justice Quenum au micro de RFI

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bénin : le juge Batamoussi s’enfuit après sa démission de la Criet

Kim Kardashian : la star dévoile d’adorables photos d’elle enfant à Pâques !