dans

Bénin : affrontements entre populations et armée, le gouvernement réagit

Au moins une personne a été tuée par balle et plusieurs blessées jeudi au Bénin lors d’une intervention de l’armée pour disperser des manifestants protestant contre l’absence de l’opposition à la présidentielle de dimanche.

«Nous avons reçu un cas de décès par balle et six personnes blessées par balles», a affirmé à l’AFP José Godjo, le directeur du dispensaire de Boni, quartier de la ville de Savè, dans le centre du Bénin.

Contacté par l’AFP, le porte-parole du gouvernement Alain Orounla a fustigé «une horde de jeunes drogués et armés qui s’en sont pris a des édifices publics et à nos forces de l’ordre», lesquelles «ont essuyé des tirs» et ont «dû repousser leurs agresseurs».

«L’élection aura lieu dimanche» et «la République a le contrôlle de la situation», a-t-il martelé, sans être en mesure de donner de bilan.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Présidentielle au Bénin : au moins un mort et plusieurs blessés lors des manifestations contre le pouvoir

Présidentielle au Bénin : «Ce que j’ai vu est terrible», le maire de Savè, Denis Oba Chabi